SLIDER

La TO-SO-WOONG- vibrante




La Toso quoi ? Tout le monde en parle sur la blogosphère la Tosowoong est la petite brosse manuelle qui vient de la Corée qui est d’une douceur immaculée… La Tosowoong est destinée à nettoyer les pores en profondeur. Elle élimine le sébum et toutes les impuretés mêmes dans les zones habituellement inaccessibles par un nettoyage manuel. Possédant déjà la Hitachi Hada Crie, je ne souhaitais pas l’acheter… mais un jour j’ai décidé de regarder sur eBay à quel prix elle était aux enchères…  et là qu’est-ce que j’ai trouvé ? La Tosowoong vibrante…  il me la fallait…



…Et je l’ai eu… Elle était aux enchères et je suis devenue sa propriétaire pour la modique somme de 28,99$ soit 22,71€. Sachant que la Tosowoong manuelle est à 25€ sur whistrend, je n’ai pas hésité…

Donc la Tosowoong vibrante c’est quoi ?

C’est une brosse avec les poils de la Tosowoong manuelle mais celle-ci vibre. Elle se présente avec un manche; en fait pour moi c’est comme nos brosses à dent électrique avec la tête de la Tosowoong manuelle avec des poils un peu moins long mais aussi doux. Elle est livrée avec un socle qui permet de la poser lorsque vous ne vous en servez pas.
 
Elle contient deux parties : la tête et le manche. La tête se change lorsque le brosse est abimée, et le manche contient un emplacement pour mettre une pile LR6.


Que fait la Tosowoong vibrante ?


Donc la Tosowoong vibrante permet de masser votre visage mais surtout de nettoyer les pores en profondeur sans irriter la peau puisque la densité des poils de la brosse ont été étudié afin de ne pas abimer la peau. Les poils de cette brosse sont ultra ultra fins (0,045mm) et ne tombent pas.  


Nettoyage manuel
Nettoyage avec la Tosowoong vibrante

Les vibrations d’ondes sonores permettent de retirer les peaux mortes et de nettoyer les pores vraiment en profondeur que l’on ne pourrait pas effectuer à l’aide d’un simple nettoyage manuel. 



Cette brosse est étanche donc on peut l’utiliser partout, sous la douche… et surtout on peut la plonger complètement dans l’eau lorsqu’on la nettoie sans se poser de questions. Elle est hyper legère donc facilement transportable lors d’un départ en voyage.

Comment on l’utilise ?


Dès que je l’ai reçu je suis allée en courant à La Poste et je suis arrivée une minute avant la fermeture toute essoufflée. Et j’ai récupéré ma Tosowoong vibrante… Je me suis dit bon maintenant je vais devoir aller courir à Monop avant 22h pour aller chercher des piles… Bref, je la déballe et surprise soit mon vendeur Coréen avait mis une pile, soit elle est vendue avec. Je l’ai toute suite essayée.


 
Il faut dans un premier temps mouiller la brosse pour assouplir les poils et qu’ils soient plus flexibles, 








Puis, je mets une mousse nettoyante sur mon visage et je masse en mouvement circulaire en insistant sur les ailes du nez, le nez, les joues et le menton. Puis je rince à l’eau claire.





On peut également l’utiliser pour se démaquiller les yeux avec un nettoyant doux adapté.


Avis de la gazette :


Cette brosse est douce et le nettoyage est absolument incroyable. Dès le premier passage de la brosse, j’ai constaté les pores vraiment plus propres et surtout ce qui m’épate le plus ce sont les traces de boutons que j’ai encore et qu’ils ne veulent pas partir. Au premier passage de la brosse, j’ai trouvé après avoir fini le nettoyage que les traces s’étaient atténuées.  Je pense que cette diminution est due aux vibrations de la brosse qui permettent de retirer les cellules mortes.

Pour le moment je suis emballée et je ne regrette pas mon achat.


Où acheter la brosse vibrante Tosowoong ?

Pour le moment je l’ai trouvé que sur eBay. Par contre il faut faire attention, il y a deux modèles différents (il faut le savoir pour acheter des recharges de brosses). 


Un modèle 2012 : l’embout de la brosse est rectangulaire




 

Un modèle 2013 : l’embout de la brosse est rond




Mon vendeur sur eBay est : sujunghitech

8 commentaires

  1. C'est intéressant, ça, je n'en avais jamais entendu parler. J'espère qu'elle est mieux que la brosse à piles Elishacoy qui m'a bien déçue par rapport à la Clarisonic, et même par rapport à la Tosowoong manuelle.
    Mais bon vu le prix, on ne prend pas beaucoup de risques à l'essayer...
    Sinon, tu n'aurais pas interverti les titres des photos des embouts, j'ai l'impression que les formes ne correspondent pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai la Elishacoy t'a déçue? Je ne l'ai pas testé celle-ci. Et tu aimes la Tosowoong manuelle?

      Supprimer
    2. La Elishacoy m'a déçue car elle n'a aucune puissance par rapport à la Clarisonic. Si on la presse légèrement sur le visage le mouvement rotatif diminue, elle "rame". Du coup je ne vois pas l'intérêt. A la limite on obtient de meilleurs résultats avec la Tosowoong manuelle qui a la même texture de poils très doux. Celle-là je l'aime beaucoup et je l'utilise en alternance avec la Clarisonic, quand je suis pressée ou que j'ai envie de plus de douceur.

      Supprimer
    3. JE n'ai essayé ni la Clari ni la Elishacoy mais la Clarisonic me fait un peu peur avec ses poils assez dur... Après la toso vibrante n'est pas du tout rotative par contre.

      Supprimer
  2. Tu l'utilises quand avec la Hada , du coup ??
    Ma peau a du mal avec les "brosses" o_O Même ma Konjac je l'utilise qu'une ou deux fois par semaine ..
    Je ne savais même pas que la Toso existait en mode vibrante :O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'utilise le soir en étape nettoyage, j'ai modifié quelques petites choses... J'en reparlerai... En tout cas je l'aime bien.
      Elle réagit mal ta peau avec les brosses? même avec Hitachi?

      Supprimer
  3. Ohlalalala, j'essai d'ignorer ton article hein...je ne veux pas craquer pour la Tosowoong vibrante non non non...x) Mais qu'est-ce que c'est tentant! Surtout si les poils sont les même que sur sa petite soeur! *O*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les poils sont effectivement les mêmes mais moins long et plus dense j'ai l'impression... mais pour le moment je ne regrette pas mon achat :)

      Supprimer

© VENUS MAG • Theme by Maira G.