SLIDER

La mousse nettoyante à la menthe de Logona… Le mojito de votre salle de bain



Pour passer mes vacances je n'ai pas pu utiliser ma mousse nettoyante Thémis que j'utilise d'habitude, pourquoi allez vous me dire? pour la simple et bonne raison que sur la mousse nettoyante Thémis il n'y a pas de bouchon... oui oui... Donc pour voyager ce n'est pas très pratique même si c'est plus écolo certes... Donc je suis partie à la recherche d'une nouvelle mousse nettoyante... Celle de chez ... Logona.

Ce qu’en dit la marque

Cette formule auto-moussante nettoie la peau profondément, mais tout en douceur. Elle la libère de la poussière, de la pollution, du maquillage et de l'excédent de sébum.
Un complexe de soin naturel, avec du calendula, des extraits de thé vert et de la glycérine végétale, protège la peau de la déshydratation et procure un teint clarifié.

La composition

Eau (filtrée par osmose inverse), alcool*, glycérine végétale, émulsifiant végétal, bases lavantes (acides aminés), base lavante à base de sucre, oléate de glycérine, huile de menthe*, extrait de menthe*, extrait de romarin*, extrait de saule blanc, extrait de calendula*, extrait d’hamamélis*, extrait d’actée à grappes noires, extrait de fleur de magnolia, extrait de thé vert*, extrait de sauge*, maltodextrine, acide citrique
(*ingrédients issus de l’agriculture biologique)

Le packaging et son prix.


La mousse nettoyante est dans un flacon pompe de 100 ml avec un bouchon (oui cela parait idiot de préciser le bouchon mais la mousse nettoyante Thémis n’a pas de bouchon et je ne trouve pas cela très pratique pour le transport).
Le format de cette mousse est idéal car il est ni trop grand ni trop petit et il peut être facilement glissé dans votre bagage cabine pour les vols longs courriers si toutefois vous devez vous nettoyer dans l’avion.
Concernant son prix je le trouve très raisonnable puisqu’elle vaut 10,95€ chez les revendeurs Logona.

Comment l’utiliser ?

Répartir généreusement le matin et le soir sur la peau humidifiée du visage. Faire agir en massant légèrement. Rincer abondamment à l'eau claire.

L’avis de la gazette



Lorsque j’ai vu cette mousse j’ai pensé au Mojito et j’étais vraiment curieuse de tester un cosmétique à la menthe. Je me suis dit qu’elle serait idéale pour nettoyer ma peau en cas de forte chaleur pour retirer l’excès de sébum, le sable…Cette Mousse Nettoyante “Menthe Bio & Hamamélis" Bio” est avant tout destinée aux peaux grasses et à problèmes (pores dilatés, boutons, etc.). D’où l’intérêt de la menthe anti-inflammatoire, de l’hamamélis qui affine le grain de peau et est également anti-inflammatoire, du romarin cicatrisant, de l’écorce de saule antiseptique et astringent.


Cette mousse est vraiment très très douce et nettoie vraiment bien la peau. Dès l’application on sent une très grande sensation de fraicheur, la peau est fraiche et les pores sont resserrés sans aucune sensation de tiraillement. Cette mousse respecte sa description. Concernant l’odeur elle sent vraiment beaucoup la menthe mais je trouve cela plutôt agréable et lorsqu’on la rince l’odeur ne sent plus.
Et vous, vous changez de nettoyant l’été ou pas ? Est-ce que cette mousse nettoyante vous tente ?

4 commentaires

  1. Ah, moi j'ai déjà un nettoyant un tube avec bouchon du coup en ce moment. Mais cette mousse me tente beaucoup (je n'ai jamais essayé les mousses). A retenir pour quand j'aurai fini tous mes stocks :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'encourage à foncer surtout si tu n'as jamais essayé les mousses. Hier quand je me suis nettoyée ma face je me suis dit "j'adore les mousses en fait, c'est hyper pratique, rapide et ca nettoie vachement bien" bises

      Supprimer
  2. Moi j'en roule de scotch quand il n'y a pas de bouchons pour voyager :). Cette mousse me tente, je savais pas que logona en faisait , j'aime déjà beaucoup cette marque, alors oui, je pense que je la testerai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas bête le scotch, je n'avais pas pensé... J'espère qu'elle te plaira :) bises

      Supprimer

© VENUS MAG • Theme by Maira G.