SLIDER

Liste INCI : les ingrédients à éviter















Il y a quelques jours, je suis allée dans un magasin de bricolage avec mon papa… qui lui, est bricoleur mais moi absolument pas… Et à vrai dire dans ce magasin de bricolage j’étais attirée par tout ce qui était « packaging mignon », tout ca car je ne suis pas intéressée par tout ce qui est bricolage… Et j’avais mon papa, qui me disait « c’est cher pour ce que c’est », « il ne faut pas ca » etc… Et là je me suis dit, « finalement c’est un peu comme les produits cosmétiques, si on n’aime pas ca ou que l’on ne fait pas attention à notre consommation on est facilement attirées par les packagings ». Alors même si nous ne sommes pas passionnées comment on peut reconnaitre facilement des cosmétiques avec une bonne composition  ou autrement, comment décoder les étiquettes ?


La liste INCI

Les fabricants de produits cosmétiques ont l’obligation, selon une Directive européenne, d’afficher la liste des ingrédients de chaque produit sur son emballage de nos produits de beauté. C’est ce que l’on appelle la liste INCI. C’est cette liste qui nous permet de reconnaitre les substances qui peuvent être néfastes pour notre santé et l’environnement… Mais je suis bien d’accord avec vous, quand on ne s’est jamais penchée sur la question il est très difficile de décrypter cette liste…

Bon à savoir

La liste INCI est décrite par ordre décroissant, en fonction des dosages des ingrédients. Le premier ingrédient est donc présent en plus grande proportion dans le produit.
Les 4 ou 5 premiers ingrédients listés en premier constituent près de 90% du produit
Les ingrédients dosés à moins de 1% de la formule totale peuvent être mentionnés dans le désordre en fin de liste. 


Reconnaitre les principaux ingrédients à éviter sans avoir besoin d’être un ou une experte


Les silicones


Les terminaisons en « -one » ou en « -ane » sont des dérivés du silicone. C’est l’ingrédient passe partout dans nos crèmes, sérums, shampoing… On les retrouve quasiment partout.
Les effets sont multiples, ils ont un effet semi occlusif sur la peau, qui, certes peut protéger des agressions extérieures.. mais ce n’est que superficiel. Et pour une utilisation quotidienne, votre peau va devenir dépendante à ce type d’ingrédients et pourra donc être plus néfaste aux agressions extérieures le jour ou vous sortirez en mode no silicone...
De plus, sur le long terme et pour un usage quotidien ils vont obstruer vos pores : votre peau ne va pas pouvoir respirer et deviendra donc plus terne sur le long terme et sujettes aux imperfections.
Pour l’environnement ils sont très polluants et non biodégradables.

Dans les listes INCI ils sont cachés sous les noms suivants : démithicone, Cyclopentasiloxane etc…


Les huiles minérales


Les huiles et cires minérales sont des composés synthétiques dérivés de l’industrie pétrochimique. De plus, il est très occlusif et va donc être défavorable à l’écoulement du sébum et à l’oxygénation de la peau et donc va causer des boutons sur le visage. Sur les cheveux, les huiles minérales vont causer des folliculites et contrecarrer l’écoulement du sébum sur les longueurs, d’où une sécheresse accrue des cheveux. C’est un ingrédient non écologique car très polluant.

Dans les listes INCI ils sont cachés sous les noms suivants :Paraffinum liquidum, Cera microcristallina, Mineral Oil, Petrolatum 


Les polymères


Ah je les déteste… je les chasse ! lls possèdent à peu près les mêmes caractéristiques que les silicones en apportant une touche de douceur. Ils peuvent aussi servir d’émulsifiant. Ils sont obtenus à partir de chimie lourde et polluante, avec l’usage de gaz toxiques. 

Dans les listes INCI ils sont cachés sous les noms suivants : PEG, PPG, mais aussi -cellulose, crosspolymer, polypropylène ... Il faut repérer les grosses lettres.

 

Les alcools gras et les solvants


Ils permettent de stabiliser et d’émulsionner les cosmétiques. Ces ingrédients de synthèse peuvent être irritants et sont polluants pour l’environnement. Ils possèdent en outre à peu près les mêmes caractéristiques que les huiles minérales. 

Dans les listes INCI ils sont cachés sous les noms suivants : Methyl / Propyl / Caprylyl -alcohol 

Les SLS

Tensioactifs (détergents), producteurs de mousse et émulsifiants, on les retrouve dans presque tous les gels douche, shampoings, dentifrices (et oui il se peut que vous en avaliez un peu tous les jours!)... Ils sont agressifs, irritants et desséchants pour la peau. 

Dans les listes INCI ils sont cachés sous les noms suivants : Sodium Laureth Sulfate et Sodium Lauryl Sulfate (celui-ci étant plus irritant)

Dans certaines marques de cosmétique bio, certains shampooings sont à bases d’ammonium lauryl sulfate. Même si l’ammonium lauryl sulfate reste la base lavante la moins irritante, elle est tolérée par le cahier des charges « Cosmébio » et « Ecocert ».
Certaines marques ont cependant décidé de le remplacer pas des produits plus respectueux de la peau et de l’environnement.. Préférez des tensioactifs contenant "glucoside" ou "glutamate" dans leur nom (ex: coco glucoside). 

Pourquoi on le retrouve dans les produits bios vous allez me dire ? 

L’Ammonium Lauryl Sulfate est bien obtenu à partir d’une base naturelle mais possède un potentiel irritant assez élevé. Le Lauryl est extrait de l’acide laurique, issu de l’huile de coco ou de l’huile de palmiste, le Sulfate est un composant inorganique. Du point de vue de sa composition chimique, l’Ammonium Lauryl Sulfate correspond aux caractéristiques des cosmétiques naturels et bios. Son potentiel irritant, en revanche, fait qu’il n’est pas bénéfique pour la peau.

Les conservateurs


Ils sont nécessaires pour les cosmétiques contenant de l'eau pour éviter les contaminations et développements bactériologiques et moisissures. On retrouve parmi eux : 

Les Parabènes : Suspectés d’être cancérigènes et largement médiatisés, les parabènes sont les conservateurs les plus connus. Ils sont peu chers, stables et simples d’utilisation. 

Dans les listes INCI ils sont cachés sous les noms suivants :terminaison en -paraben

Les Alcools : Ils peuvent être d’origine naturelle et être autorisés dans les produits «bio». Mais les origines de production peuvent être multiples 

Dans les listes INCI des produits conventionnels il faut se méfier de l’ingrédient « alcohol denat » et des préfixes ou terminaisons en -alcohol 

Les Libérateurs de formaldéhyde: Le Centre international de Recherche sur le Cancer classe le formaldéhyde comme agent cancérigène connu. La majorité des recherches sur le formaldéhyde et le cancer ont porté sur les risques liés à l'inhalation. Le formaldéhyde contenu dans les produits de beauté pourrait s'en dégager en petites quantités sous forme de gaz résiduel et ensuite être inhalé. Certains agents libérant du formaldéhyde peuvent irriter la peau et les yeux ou être des éléments déclencheurs d'allergies, à faibles doses. 

Dans les listes INCI ils sont cachés sous les noms suivants : Quaternium 15, Quaternium 18, Polyquaternium 10, DMDM Hydantoin, Chlorphenesin, Diazolidinyl uurea, Methylisothiazolinone ...

Voici une liste non exhaustive des produits dont je me méfie… que je chasse un maximum. Je me méfie également de ce que j’appelle les effets cocktails… C'est-à-dire quand on mélange plusieurs marques, l’association des ingrédients des différentes marques peut provoquer un effet cocktail, c'est-à-dire provoquer des réactions… Alors certes, je mélange les marques comme tout le monde car je n’ai pas forcément le même nettoyant ou le même sérum que ma crème, mais il est vrai qu’il faut faire attention à cela surtout lorsqu’on utilise des cosmétiques conventionnels. C’est un avis personnel, mais en ayant déjà fait des allergies, mieux vaut se méfier.

Et vous, avez-vous des ingrédients « bêtes noires » dont vous vous méfiez ?

6 commentaires

  1. Moi je fuis les sulfates en shampoing rien à faire même le ALS bio ne me convient pas .... Après j'aime pas les silicones dans les soins , plus difficile à éliminer dans le maquillage du teint par contre .... Je fais attention à la liste des ingrédients et au début je me fiais au labels bio pour m'y retrouver . Maintenant j'ai plus l'habitude et du coup je sais mieux me répéter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As tu essayé la marque couleur caramel pour le teint? J'avoue dans le maquillage c'est plus compliqué :/ bises

      Supprimer
  2. Je ne chasse pas encore forcément les produits avec peu d'ingrédients pas top de mes routines, surtout si ces ingrédients sont en fin de liste, mais j'essaye de regarder quand même la liste des INCI sur le site La Vérité sur les Cosmétiques. C'est juste fastidieux, merci pour les tuyaux pour les reconnaitre du 1er coup d'oeil, je vais essayer de m'en souvenir ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet article bien utile pour une qui commence tout juste vouloir des produits non toxique ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie :)
      Comme je te l'ai dit toute à l'heure, n'hésites pas si tu as des questions. Bises

      Supprimer

© VENUS MAG • Theme by Maira G.