SLIDER

La détox de la gazette




Nous sommes au printemps et après cet hiver bien maussade on peut sentir une petite baisse de régime et de tonus générale malgré l’arrivée du SOLEIL. Cela peut être le signe d’un organisme qui est saturé de toxines. De plus, les résidus métaboliques issus du renouvellement des cellules, le tabac, l’alcool, la pollution, les menus déséquilibrés peuvent surcharger le travail de nos organes. On est donc fatigué, de mauvaise humeur, on a un teint terne, des problèmes de digestion et tout cela peut provoquer l’apparition de boutons (voir mon article Face Mapping)
Pour essayer de limiter les dégâts la solution consiste à réaliser une cure détox.

Qu’est ce que la détoxification ?

La détox est une technique ancestrale d’élimination utilisée par les Grecs, les Indiens, les Tibétains et les Chinois afin de retrouver bien être et beauté de la peau.
Tout d’abord, il est important de savoir que le corps fabrique naturellement des déchets. Ces déchets sont nommés toxines et sont liés à la digestion, à la respiration… 
Il faut savoir également que notre environnement nous amène d’autres déchets, appelés toxiques, plus violents pour le corps que les toxines. Ces déchets proviennent des voies digestives (suralimentation, café, alcool, sucrerie, insecticides, engrais, médicaments), des voies respiratoires (pollution de l’air, gaz d’echappement, tabac), par la voie cutanée avec des produits cosmétiques et maquillage (PEG)
Le corps doit alors évacuer régulièrement ces toxines et ces toxiques, pour éviter les surcharges. 
Cinq organes ont cette mission, ce sont les émonctoires :
  • le foie,
  • les intestins,
  • les reins,
  • la peau
  • les poumons. 

Malheureusement, il arrive que le corps doit faire face à une surcharge de déchets (soit parce que les toxines/toxiques sont trop importants, soit parce que les émonctoires ne fonctionnent pas correctement). Une cure de détoxination a donc toute son importance, de façon régulière et adaptée à la vitalité de chacun.

Zoom sur les 5 émonctoires

 

 



Les émonctoires sont les principales voies d’élimination des déchets dont dispose notre organisme. En voici la liste ainsi que leur rôle respectif dans le processus de détoxification. 

1- Le foie est le centre de détoxification

Le foie est l’émonctoire le plus important de l’organisme car le plus sollicité. En effet, il reçoit, pour les filtrer, l’ensemble des produits de la digestion, au travers du sang. Il reçoit aussi les produits de la putréfaction chargés en substances ammoniaquées toxiques. C’est aussi au niveau du foie que se retrouvent toutes les substances chimiques indésirables : pesticides, herbicides, conservateurs, antioxydants, stabilisants, médicaments…

  • Le foie filtre et élimine les déchets,
  • Le foie neutralise de nombreuses substances toxiques et cancérigènes.
 
2- Les intestins : une source d’auto intoxication 
Les intestins reçoivent une grande quantité d’aliments. Liquides, sécrétions organiques, on estime à environ 10 litres par jour le débit des intestins. Ceci constitue une charge importante de substances toxiques. Or, la masse de ces substances toxiques pouvant stagner dans l’intestin peuvent putréfier ou fermenter. La stagnation au niveau des intestins constitue une grande source d’auto-intoxication. Il faut préserver l’intégrité de la muqueuse intestinale qui joue un rôle de filtre. 

 3- Les reins purifient le sang
 
Les reins filtrent 120 ml de sang par minute. Les reins éliminent les déchets filtrés hors du sang en les diluants dans l’urine. Les reins pompent continuellement les déchets qui se trouvent dans le sang.

 4- La double action de la peau

La peau est un émonctoire qui a le potentiel pour éliminer une masse importante de substances toxiques. C’est une double porte de sortie. La peau rejette :

  • des déchets cristaloïdaux par la sueur (glandes sudoripares)
  • des déchets colloïdaux, par le sébum (glandes sébacées)

La transpiration est un excellent moyen d’éliminer les toxines. L’effort physique fera ainsi travailler les poumons qui se rechargeront…

Les solutions de la gazette

 

 

Etape 1 : Faire attention à toute son hygiène de vie en se posant les bonnes questions : Est-ce que je mange équilibré?  Suis-je stressée ? Trop stressée ? 






Etape 2 : Faire du sport pour que vos poumons éliminent les déchets gazeux comme le gaz carbonique. Les poumons sont des filtres qui peuvent “s’encrasser” en cas d’activité physique insuffisante. Le manque d’exercice physique va ainsi toucher l’organisme qui ne réussira plus à éliminer totalement le gaz carbonique. L’organisme s’asphyxie alors lentement. C’est pourquoi il est important de faire du sport pour décrasser vos poumons… mais également car le sport permet de stimuler tous vos émonctoires. Alors à vos baskets…




Etape 3 : Faire le tri dans son assiette afin de limiter les aliments pourvoyeurs de déchets : ceux riches en sucres rapides, en graisses saturées, l’alcool, le café. A contrario il faut augmenter la consommation de fruits et légumes (bio de préférence) et d’eau afin de mettre votre système digestif au repos. On évite donc sodas, même le coca zéro ou light.




Etape 4 : Utiliser les plantes pour bien stimuler ses émonctoires. Comme par exemple le radis noir ou l’artichaut pour le foie, à la piloselle et à l’orosiphon pour les reins, à la pensée sauvage et à la bardane pour la peau. Ou encore le jus de bouleau, l’argile et le charbon qui ont des actions complètes de dépuration.

Point d’attention : il existe des contre-indications à l’usage de certaines plantes. Renseignez-vous bien avant de les utiliser. 


L’alternative de la gazette


Vous devez vous dire facile, se faire du radis noir ou encore trouver de la pensée sauvage… cela ne fait pas bien envie… Donc j’ai trouvé une alternative qui me satisfait depuis un an… 





Ce sont les ampoules Drainaflore qui est un complexe de 15 plantes dépuratives qui contribue à l’élimination normale de l'eau dans l'organisme. Ces ampoules stimulent les cinq émonctoires afin de permettre une bonne élimination des toxines. Voici les plantes contenues dans les ampoules
  • La pensée sauvage et la bardane contribuent à la peau
  • Le bouillon blanc, le thym et le sureau contribuent aux poumons
  • Le romarin, le radis noir au foie
  • Le chiendent, le romarin, le frêne, la reine des prés et le bouleau contribuent aux reins.
  • La chicorée, le thym et le pruneau aux intestins.
Cette version est également disponible en gélules, mais je trouve que le prendre en ampoule permet d’être plus efficace rapidement. Après effectivement avec les ampoules il y a un goût, un goût de la foret… mais en le mélangeant avec du jus d’orange ca passe très bien.

Astuce de la gazette : Buvez impérativement vos 1,5 litres d’eau par jours afin de bien éliminer vos toxines et faire fonctionner vos reins.

Vous avez également les tisanes détox qui permettent de drainer les toxines pour se sentir léger et en pleine forme. Vous pouvez les boire tout au long de l’année. 

Il est à noter que je ne fais pas de la détox ou je me prive de manger ou encore pour me forcer à manger que du liquide. Je fais des cures de détox pour me sentir mieux, me décrasser de l’intérieur, mais pas pour faire un régime donc j’ai une alimentation saine sans me priver de quoi que ce soit.

Avez-vous déjà utilisé ces ampoules ? Qu’en pensez-vous ?

3 commentaires

  1. Coucou, je connaissais pas ces ampoules, cette année j'ai choisis le jus de bouleau naturel que je répartis dans la journée. N'associe à ça des légumes crus , chose qu'on mange pas trop l'hiver, et on achète souvent du radis noir qu'on mange en apéro , c'est très bon, encore faut il en trouver qui soit pas creux ... Lol... Je prend aussi un citronnade le matin à jeun, ça aide à digérer et ça rend plus tonique aussi ... Ce sont de bones es astuces, car comme tu dis, on se sent mieux après et surtout moins fatigué

    RépondreSupprimer
  2. J'ai fait ma premiere cure de draina flore cette annee! Et depuis que je bois +, je vois bien la difference sur ma peau! Merci pour le reste des infos! Bises

    RépondreSupprimer

© VENUS MAG • Theme by Maira G.