SLIDER

Comment choisir sa crème solaire?

Source : Marygribouille


L’arrivée de l’été implique le soleil, et l’arrivée des vacances rime avec bronzage… Donc si vous êtes adepte du farniente au soleil, vous devez respecter les règles de sécurité pour votre peau. Bronzer c’est bien mais sans danger c’est mieux, c’est pourquoi il est impératif de bien choisir sa crème solaire.

Pourquoi se protéger du soleil ?



Le soleil peut être dangereux si on ne prend pas de précautions, en effet en s’exposant trop longuement et sans mettre de bonnes protections, on risque un vieillissement prématuré de la peau, des réactions cutanées en tous genres. Le premier risque étant les coups de soleil qui peuvent être douloureux, mais sur le long terme ce sont des cancers de la peau que nous risquons. Il est donc impératif de se protéger de tous les ultra-violets (UV).
On distingue les UVA et les UVB.

  • Les UVB agissent au niveau de l’épiderme et sont responsables des coups de soleil.
  • Les radicaux libres sont eux générés par les UVA qui provoquent une altération des cellules et engendrer un vieillissement prématuré de la peau.
  • Les infrarouges (IR) touchent la couche la plus profonde de la peau : l’hyopderme et provoque ainsi le dessèchement de la peau.

Attention, n’oubliez pas que vous protéger ne vous empêchera pas de bronzer, puisqu’un bronzage progressif a plus de chances de durer dans le temps, que celui obtenu par des coups de soleils répétés.

Comprendre les indices de protection


Lorsqu’on souhaite choisir une crème solaire il faut comprendre les indices de protection puisque un IP 3 et un IP50 n’ont pas les mêmes fonctions.

Le seul indice important à regarder avant d’acheter une crème, c’est l’Indice de Protection (IP), appelé plus exactement,  Facteur de Protection Solaire (FPS) ou encore Sunburn Protection Factor (SPF). Première chose à retenir donc : IP, SPF et FPS ont la même signification. 


Connaitre son phototype en fonction de son type de peau.



Afin de savoir quelle protection solaire adopter, il vous faut déterminer votre phototype. Ce phototype vous permet d'estimer votre capacité à bronzer et la meilleure manière de vous protéger. Il existe 6 phototypes, classés des peaux plus claires aux peaux les plus foncées. 



Le niveau d'ensoleillement

 


Autre critère à prendre en considération : le niveau d’ensoleillement du lieu de vos vacances

Exposition extrême 

Si vous partez sous les tropiques ou à la découverte des grands glaciers emportez avec vous des crèmes solaires de très haute protection. Vous encourez de sérieuses brûlures ainsi que des conséquences pour votre santé. Optez donc pour des crèmes avec un IP 50 voir supérieur.

Exposition importante

Vous avez décidé de passer vos vacances à flemmarder en bord de mer (ou d'un lac), votre niveau de protection doit être suffisamment élevé pour éviter tout mauvais désagrément. Pensez donc à prendre une crème avec un indice 30 ou 50.

Exposition modérée  

Votre conception des vacances, ce n'est pas de passer des heures allongée au soleil. Vous préférez partir à la découverte de votre lieu de séjour et n'êtes pas une adepte des séances de bronzage intensif. Vous passez vos vacances au grand air et cela vous suffit à prendre des couleurs. Vous pouvez acheter une crème IP 15 ou 20.


A quelle fréquence s'appliquer la crème solaire ?



Il est indispensable d'appliquer sur peau sèche sa protection solaire toutes les deux heures et la réappliquer après la baignade, ou une quelconque activité sportive. 

Quelle est la différence entre le filtre minéral ou chimique ?

 


Les filtres minéraux sont constitués de particules de pigments qui réfléchissent les UV, ceux-ci ne pénètrent pas dans la peau. Très efficaces sur tout le spectre solaire, ils ne provoquent ni allergies, ni sensation de picotement. On les retrouve en grandes quantités dans les produits de protection très forte destinés aux enfants ou aux personnes souffrant d’intolérance solaire et dans les solaires bios.


Les filtres chimiques ou organiques se composent de molécules à base de carbone, ils protègent de certains UVA et de certains UVB mais ne sont pas efficaces contre tous les rayonnements solaires. C’est pourquoi ils ne sont jamais utilisés seuls, on leur associe toujours des filtres minéraux afin de compléter la protection. Par contre les filtres chimiques sont très solubles et offrent au produit solaire une grande facilité d’application. Elles évitent donc les grosses traces blanches à l’application.


Les recommandations de la gazette

  • Une protection solaire efficace est indispensable pour diminuer la pénétration des rayons UV dans la peau et donc les dommages induits sur l'ADN des cellules cutanées et préserver le « capital solaire ».
  • L'indice de protection solaire doit être de préférence supérieur à 30. Je déconseille les indices 3 et même si vous êtes bien bronzée le minimum selon moi c'est d'appliquer un indice 15. 

  • Vérifier que la crème solaire protège aussi contre les UVA car elle concerne en général uniquement les Ultraviolets de type B (UVB) 
  • Choisir une crème solaire résistante à l'eau qui porter la mention "water résistant" si vous vous baignez.
  • Renouveler l'application de la crème solaire toutes les deux heures. 
  • Continuer à se protéger même lorsqu'on est bronzé ou lorsqu’on a la peau matte
  • Une crème protectrice utilisée l'année précédente n'a plus la même protection donc si vous utilisez une crème à faible indice de protection qui a été ouverte l’année précédente, jetez-la à la poubelle.
Attention : fin juin l'Istitut National de la Consommation a réalisé une étude sur une dizaine de crème solaire destinées aux enfants afin de vérifier si les marques respectent l'indice de protection indiqué sur les packagings... Vous pouvez retrouver le résultat ici.

2 commentaires

  1. Merci pour cet article tres complet! Aurais-tu des produits à conseiller, que tu as testés en non-chimique? Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'en ai quelques uns que j'ai testé... Je vais faire un article prochainement pour vous montrer ceux que j'ai choisi... en revanche pour mon constat du non chimique j'aurais un véritable avis après l'été...Bises

      Supprimer

© VENUS MAG • Theme by Maira G.